Tapper Zukie

    David Sinclair de son vrai nom, est né le 2 juillet 1955 à Kingston en Jamaïque. il commence tout jeune à chanter dans les sound-system de son quartier. Envoyé en Angleterre par sa mère car trop dissipé en 1973, il y participe à de nombreuses « blues night » au sein de plusieurs sound-system anglais. Il est remarqué et enregistre là-bas Irie Lion sur le label Lord Koos présent sur son premier LP, Jump and twist qui sort sous le nom de King Tapper sur le label Ethnic de Larry Lawrence, puis quelques titres pour Clement Bushay qui sont inclut dans le premier LP.
    Il retourne en Jamaïque où il enregistre en 1975 Judge I Oh Lord (sur le riddim du Drum Song des Soul Vendors) pour le label Record Smith de Lloydie Slim. La même année il retourne en Angleterre où la sortie Man Ah Warrior lui apporte un début de popularité qu’il concrétise avec la sortie sur le même label de MLPA, sûrement son album le plus engagé avec Peace in the Ghetto.
    Dans le même temps Tapper Zukie fonde ses labels Stars et New Star à Kingston (distribués par Bunny Lee) et produit des artistes locaux tels que Prince Allah, Junior Ross And The Spear, Horace Andy, Ronnie Davis ou le groupe Knowledge.
    De 1977 à 1980, Tappa Zukie est engagé sur tous les fronts, production, scène, et albums. Il enregistre huit LPs, deux 33 tours de dub Tapper Zukie In Dub mixé par Prince Phillip et Escape From Hell mixé par Prince Jammy. Ces deux derniers sortent en 1976 et 1977 sur son label Stars et contiennet de superbes versions dont celles de Bosrah and Funeral de Prince Allah, Cool Down Your Temper de Linval Thompson
    Par la suite, Tapper Zukie obtient de gros succès avec MLPA, New Star, She want a Phensic, Natty Dread A Weh She Want de Horace Andy, le fameux Oh Lord aka Cricket Lovely Cricket, qui fut son plus grand succès en Jamaïque, et bien d’autres (il fut bien plus populaire au Royaume-Uni que dans son pays).
    Dans les années 80, Tapper Zukie n’enregistre plus rien mais revient à sont travail de producteur et ouvrira une boutique de disques à Kingston.

    Tapper Zukie – ‘MPLA’

    Si vous ne connaissez pas bien l’œuvre de Tappa Zukie, bien que tous ses albums soient à découvrir, les 4 meilleurs sont :
    Man Ah Warrior dans le style sing jay avec des titres comme Callie Daddie, Man Ah Warrior, Solomon a Gundie, When Zukie Day Yah sur le riddim Slaving de Lloyd Parks, Message to Pork Eaters, Viego ou Archie The Red Nose Rheindeer.
    MPLA (en référence à un parti politique angolais), l’album le plus politisé, avec des titres comme MPLA,Pick Up the Rockers sur le riddim du Pick Up the Pieces des Royals, Don’t Get Crazy, Ital Pot sur le rythme de Creation Rebel de Winston Rodney, Go Deh Natty sur le légendaire riddim Please Be True de Monty Alexander et Freedom.
    Peace in the Ghetto où le ton est donné dès le début avec Peace In the City (sur le riddim de One Step Beyond de Jacky Mittoo) où il se fait le porte parole du ghetto, Peace in The Arena, Ghetto Rock, Tribute to Steve Biko, Praise Jah is Gladness, Dangerous Woman ou Bimbo Bimbo sur le riddim du Moving Away de Ken Boothe.
    Tapper Roots, accompagné par le Revolutionaries, où figure le puissant Don’t Shoot the Youth, Green bay Murder sur le dub Barro Street Drums de Glen Brown, le dansant Freedom Street, le répétitif Satta sur le Satta Massa Gana des Abyssinians, son grand succès Oh Lord, Simpleton Leave Badness et Rastaman Skank.

    Quant aux autres albums citons The Man from Bozrah avec Man From Bosrah, Ballistic Dread, Pontius Pilate, A Chapter a Day ou What About the Half, ces trois derniers titres étant inclus sur Tappa Zukie International avec MPLA ou le bon Chalice To Chalice. Mentionnons le bref Earth Running avec 6 titres dont Born to be Black ou Raggamuffin avec Horace Andy et Black Man renfermant Poor Man Problem, Yagga Yagga et Money Man Skank. Pour finir le dernier album Raggy Joey Boy avec Natty Princess et Raggy Joey Boy.

    Discographie

    Man Ah Warrior– 1973

    1. Man Ah Warrior
    2. I Ra Lion
    3. I King Zukie
    4. Simpleton Badness ;
    5. Archie, The Rednose Raindeer ;
    6. Viego ;
    7. Zukie Fashionwear ;
    8. Black Cinderella ;
    9. Cally Dolly ;
    10. When Zukie Day Yah ;
    11. A Message To Pork Eaters

    M.p.l.a. – 1976

    1. Pick Up The Rockers ;
    2. MPLA ;
    3. Don’t Get Crazy ;
    4. Go De Natty ;
    5. Stop The Gun Shooting ;
    6. Ital Pot ;
    7. Marcus ;
    8. Chalice To Chalice ;
    9. Don’t Deal With Babylon ;
    10. Freedom

    Man From Bozrah – 1977

    1. A Chapter A Day ;
    2. Man From Bozrah ;
    3. Prophets ;
    4. What About The Half ;
    5. Judgement On The Land ;
    6. Punching Pilot ;
    7. Ballistic Dread ;
    8. Rockers ;
    9. Natty In Love ;
    10. Ship Sail ;

    Tapper Zukie In Dub – 1977

    1. Tapper Zukie In Dub ;
    2. Pick Up The Dub ;
    3. Dub MP.L.A. ;
    4. Beautiful Dub ;
    5. Prophesy Dub ;
    6. Falling Dub ;
    7. Rush I Some Dub ;
    8. Cool This Dub ;
    9. Jah Jah Dub ;
    10. Judgement Dub ;
    11. Loving Dub ;
    12. Rub This Dub

    Escape From Hell -1977

    1. Sidewalk Dub ;
    2. Massacra Dub ;
    3. Dub Driver ;
    4. Population Dub ;
    5. Weather Umbrella ;
    6. King Alpha In School ;
    7. Experience Dub ;
    8. Marching To Zion ;
    9. Escape From Hell ;
    10. Squatters Dub

    Tappa Zukie – International – 1978

    1. A Chapter A Day ;
    2. M.P.L.A ;
    3. What About The Half ;
    4. Chalice To Chalice ;
    5. Peace And Love ;
    6. Pick Up The Rocker ;
    7. Rocker ;
    8. Treblelation ;
    9. Down And Touch ;
    10. Punch In Pilate

    Peace In The Ghetto – 1978

    1. Peace In The Ghetto ;
    2. The City Of Mount Zion ;
    3. Ghetto Rock ;
    4. Tribute To Steve Biko ;
    5. Dangerous Woman ;
    6. Get On The Double ;
    7. Praise Jah In Gladness ;
    8. Peace In The City ;
    9. Bimbo Bimbo

    Tapper Roots – 1979

    1. Oh Lord ! ;
    2. Satta ;
    3. Don’t Shoot The Youth ;
    4. Rastaman Skank ;
    5. Riding West ;
    6. Tapper Roots ;
    7. First Street Rock ;
    8. Green Bay Murder ;
    9. Freedom Street ;
    10. Simpleton Leave Violence

    Black Man – 1979

    1. My God Is Real ;
    2. Revolution ;
    3. Poor Man Problem ;
    4. Money Man Skank ;
    5. Yaga-Yaga ;
    6. The Boom ;
    7. Leggo Violence ;
    8. Gather Them ;
    9. Blackman ;

    Living In The Ghetto – 1979
    Compilation

    1. Oh Lord ;
    2. Dub Them Zukie ;
    3. Clean Up The Ghetto ;
    4. The Chick ;
    5. Living In The Ghetto ;
    6. First Street Girl ;
    7. Simpleton Badness ;
    8. Don´t Get Crazy ;
    9. Freedom Street ;
    10. Different Fashion

    Raggy Joey Boy – 1982

    1. Woman Ah No Me Trouble ;
    2. Raggy Joey Boy ;
    3. Natty Princess ;
    4. Jailhouse Rock ;
    5. Manners And Respect ;
    6. Believe Me Baby ;
    7. Reggae ;
    8. Mr.Bubbler ;
    9. Mr.Finnigan

    Earth Running – 1983

    1. The General ;
    2. War Is Over ;
    3. Born To Be Black ;
    4. Sensimella ;
    5. One More Chance ;
    6. Raggamuffin ;
    7. Freak

    Raggamuffin – 1986

    1. Space Shuttle ;
    2. History ;
    3. Don Lucks ;
    4. The Sting ;
    5. Pack Up And Run ;
    6. Human Rights ;
    7. Raggamuffin Soldier ;
    8. Three Raggamuffin Guys ;
    9. Done With ;
    10. Bed Room Boogy

    From The Archives – 1995
    Compilation

    1. Pick Up The Rocker ;
    2. M.P.L.A. ;
    3. Peace And Love ;
    4. Don’t Get Crazy ;
    5. Go Deh Natty, Go Deh ;
    6. Ital Pot ;
    7. Marcus ;
    8. Chalis To Chalis ;
    9. Freedom ;
    10. Tappa Roots ;
    11. Oh Lord ;
    12. The Bum

    Tappa Zukie In Dub – 1995
    Reissue of Tapper Zukie In Dub (1977)

    Deep Roots – 1996
    Compilation

    1. Cool Down ;
    2. My Gun ;
    3. Satta Massa Gona ;
    4. Old Cotton Field ;
    5. Launch An Attack ;
    6. Yagga Yagga ;
    7. We A Don ;
    8. Dance Around The Sound ;
    9. Which One A Dem ;
    10. Everybody Bawling

    Dub Em Zukie – 2003
    Compilation

    1. Natty Princess Dub ;
    2. Ballistic Dub ;
    3. Dub To The West ;
    4. Bagga Wire Dub ;
    5. Give Me Dub ;
    6. Get Ready Fi Dub ;
    7. Dub Slave ;
    8. Throw Me Dub ;
    9. Dub Next Door ;
    10. Natty Dread Dub ;
    11. Conversion Dub ;
    12. Black Understanding ;
    13. Rock You Rock Dub ;
    14. Dub Hypocrites

    Man Ah Warrior – 2003
    Reissue of Man Ah Warrior (1973)

    Musical Intimidator – 2004
    Compilation

    1. Man A Warrior ;
    2. Message To Pork Eaters (aka Jah Man A Come) ;
    3. Viego ;
    4. Judge I Oh Lord ;
    5. Pontius Pilate ;
    6. Jah Is I Guiding Light (aka Musical Treasure) ;
    7. No Natty No Cry (aka Natty Dread Don’t Cry) ;
    8. Ten Against One ;
    9. Rockers ;
    10. Ballistic Dread ;
    11. Natty Still Waiting ;
    12. Born To Be Black (aka Some Of Them) (feat. his brethren) (12 mix) ;
    13. Chapter A Day ;
    14. Peace And Love ;
    15. Tribulation ;
    16.  » ; 17.  » ; 18. New Star (feat. The Musical Intimidators) ;
    19. Revolution ;
    20. Living In The Ghetto ;
    21. Liberation Struggle ;
    22. Natty Princess ;

    Cork And Tar – 2004

    1. Give Thanks (feat. Bob Marley) ;
    2. Mr. Marti ;
    3. Mello Rock (feat. Bob Marley) ;
    4. Baby Don’t Go (feat. Slim Smith) ;
    5. Dialog (feat. Slim Smith) ;
    6. Diplomatic Killing ;
    7. We’ll Meet (feat. Hortence Ellis) ;
    8. Raggamuffin (feat. Horace Andy) ;
    9. Water Truck (feat. Horace Andy) ;
    10. Humpty Dumpty ;
    11. Apt. # C (feat. Horace Andy) ;
    12. Shake Baby Shake ;
    13. Calley Dallie ;
    14. Go Call Charlie ;
    15. Strange Thing (feat. Ken Booth) ;
    16. Mr. Tek It Back (feat. Horace Andy)

    The Best Of Frontline Years – 2004
    Compilation

    1. Pick Up The Rockers ;
    2. MPLA ;
    3. Don’t Get Crazy ;
    4. Stop The Gun Shooting ;
    5. Marcus (Them Never Love Poor Marcus) ;
    6. Chalice To Chalice ;
    7. Oh Lord ;
    8. Satta ;
    9. Green Bay Murder ;
    10. Freedom Street ;
    11. First Street Rock ;
    12. The City Of Mount Zion ;
    13. Ghetto Rock ;
    14. Praise Jah In Gladness ;
    15. Peace In The City ;
    16. Dangerous Woman (Dangerous Woman)

    Escape From Hell – 2006
    Reissue of Escape From Hell (1977)

    Texte de Yannick Maréchal dans l’ Encyclopédie du Reggae 1960-1980

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    • Playlist Reggae


      We Change the mood