Al Campbell : Take A Ride

Sorti en 1978 chez Studio One, « Take A Ride » était le premier tune enregistré sur le riddim du même nom. Cependant, il est passé inaperçu à l’époque. Le riddim a alors été renommé d’après le morceau qui a connu le plus de succès : « Truths & Rights » de Johnny Osbourne. Mais ce n’est que le début de l’histoire…

En réalité, le fameux « Take A Ride », crédité à Al Campbell, a été enregistré par un artiste inconnu dont le nom reste un mystère. Al Campbell lui-même a révélé récemment : « Ils ont mis mon nom sur le disque, mais je n’ai pas chanté cette chanson. En fait, l’artiste qui l’a enregistré était fou. Il pensait qu’en enregistrant une seule chanson, il deviendrait riche. Mais c’est moi qui ai reçu tous les honneurs pour cette chanson. »

Malgré son échec initial en 1978, « Take A Ride » est devenu un véritable hit depuis lors. Al Campbell se voit désormais obligé de la chanter lors de ses concerts, bien qu’elle ne soit pas de sa propre création. C’est un phénomène curieux qui démontre à quel point la musique réserve parfois des surprises inattendues.

Alors, plongez dans l’histoire mouvementée de « Take A Ride » et découvrez le mystère derrière ce titre qui a propulsé Al Campbell sur le devant de la scène. Un véritable témoin des aléas et des mystères de l’industrie musicale.

Note : Bien que le morceau « Take A Ride » ait été attribué à Al Campbell dans cet article, il est important de souligner que l’artiste réel qui l’a enregistré reste inconnu.

Al Campbell « Take A Ride »

5/5 - (7 votes)

Laisser un commentaire